Informations pratiques : Courses Hors Stades

L’annonce par la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) a eu l’effet d’une bombe auprès des triathlètes et des organisateurs : à partir du 1er novembre 2018, la licence FFTri n’est plus acceptée sur les épreuves de courses à pied.

Il est donc important de faire un point précis sur cette situation : la FFA indique dans sa nouvelle réglementation accepter les 3 justificatifs suivants :

• le certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique du sport en compétition ou de l’Athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition, datant de moins de un an à la date de la compétition,

• licence FFA,

• une licence sportive délivrée par une fédération uniquement agréée, sur laquelle doit apparaître, par tous moyens, la non contre- indication à la pratique du sport en compétition, de l’Athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition

Le problème étant que la Fédération de Triathlon est bien agrée mais nos licences ne contenaient jusqu’à présent aucune mention de ce style.

C’est désormais chose faite puisque les licences 2018 ont été modifiées et il figure désormais cette mention (vous pouvez la télécharger de nouveau si ce n’est pas déjà fait). Les nouvelles licences 2019 qui contiennent également cette mention sont téléchargeables dès que votre inscription est validée.

En théorie et au regard du nouveau règlement FFA, vos licences sont donc valides puisqu’elles contiennent la mention.

Néanmoins, en fonction des organisateurs qui sont plus ou moins bien informés, vous pouvez être confrontés à un blocage. En effet, lors de la dernière réunion annuelle fin septembre du CDCHS (Comité Départemental des Courses Hors Stade), la consigne officielle « pour être tranquille et faire simple » a été de refuser nos licences puisque aucune mention n’y figurait à ce moment là et que la FFA n’avait pas communiqué clairement à ce sujet. Depuis, aucune communication n’a eu lieu vers les organisateurs des différentes courses du département.

Donc si vous voulez être tranquille et pouvoir vous inscrire à n’importe quelle épreuve, si vous êtes amenés à vous rendre chez votre médecin, n’hésitez pas à lui demander un certificat médical mentionnant la « non contre-indication à la pratique du sport en compétition ». A noter que ce certificat n’est valable qu’un an dans le cadre d’une inscription à une épreuve et 3 ans pour réaliser un renouvellement de licence.


sources : FFTRI et SAS Triathlon 37

posté le mercredi 21 novembre 2018
  Image actualite